Linux pour les nuls #1 : différences avec Microsoft Windows

Depuis quelques semaines, voire quelques mois, j’utilise Linux tous les jours. Je n’ai pas spécialement envie d’être prosélyte mais je dois reconnaître qu’il n y’a pas (plus) besoin d’être ingénieur informatique pour utiliser ce système.
Mais justement, c’est quoi Linux ?

Linux, c’est un système d’exploitation (OS). En fait, c’est même une partie seulement mais il faut le considérer comme ça pour en avoir une vision globale et bien l’appréhender.

D’ailleurs petite mise au point rapide : ce billet ne s’adresse pas aux aficionados de Linux, il risque d’en faire hurler certains car je n’aborde pas le principe du Libre (pas directement), je ne parle pas de GNU, de distributions, etc.
Cela viendra dans un autre billet peut-être (pour GNU, j’ai des doutes :lol: ).

Petit préambule : un système d’exploitation est un gros logiciel qui gère les différents composants matériels de l’ordinateur en fonction de leur utilisation avec des logiciels.
Quand vous utilisez un traitement de texte, l’OS gère l’utilisation du clavier et de la souris par exemple, la mémoire allouée à ce programme, etc.
Le système d’exploitation le plus connu, c’est Microsoft Windows.
Développé depuis presque 20 ans, il est, dans ses moutures XP et Windows 7, relativement facile à appréhender et à utiliser au quotidien.

Linux est donc un système d’exploitation qui remplit les mêmes fonctions que Windows : il gère la matériel et sert d’interface entre l’utilisateur et les programmes que celui-ci veut utiliser.

Mais les différences restent énormes entre les deux concurrents.

Windows est payant (vous payez son prix dans l’ordinateur que vous achetez et qui est livré avec, c’est de la vente liée, illégale en théorie) alors que Linux est gratuit.
Vous pouvez télécharger légalement Linux et même ses sources et en faire ce que vous voulez.

Windows est développé de façon secrète par des développeurs au service d’une société, Linux est développé de façon collaborative par des développeurs qui mettent les sources à disposition de tous.
Windows est donc un logiciel fermé alors que Linux est ouvert.
Si un bug est trouvé dans Linux, il est possible, avec les compétences idoines, de le corriger et de faire profiter tous ses utilisateurs de ces corrections.
Pour Windows, il faut attendre le bon vouloir des développeurs, sans garanti de résultats.

Mais alors, qu’est-ce qui différencie vraiment les deux systèmes ?
Réfléchissons via des questions que chaque débutant en informatique peut se poser.

  1. Pourquoi Windows est-il utilisé majoritairement s’il est moins bien que Linux ?
    Windows est fourni d’office avec un nouvel ordinateur, sauf cas exceptionnel. Si vous n’en voulez pas, c’est à vous de vous débrouiller pour le supprimer et installer Linux. Et pour se faire rembourser sa copie de Windows, c’est un vrai parcours du combattant.
    Cela a mis Windows dans une position de monopole et donc c’est normal si la majorité des gens l’utilisent.
    De plus, si les gens ne connaissent pas autre chose, ils ont tendance à rester sur Windows, quitte à changer de version en restant avec son successeur.
  2. Windows, personne ne l’achète, c’est donc gratuit ?
    Non, Microsoft vend son logiciel aux fabricants d’ordinateurs et ses fabricants fixent leur prix en mettant dedans celui de Windows.
    Ou alors c’est un Windows piraté et c’est illégal de le télécharger sans accord de Microsoft, contrairement à Linux qui est disponible gratuitement quelque soit la façon de l’acquérir.
  3. Windows est simple à utiliser : suffit de cliquer ici ou là et voilà, Linux faut savoir taper des commandes absconses !
    Linux dispose, depuis des années, d’une interface graphique. Plusieurs mêmes, chacun ayant ses caractéristiques propres. Windows propose une seule interface, difficile à changer en profondeur. La ligne de commande ou Linux est loin d’être indispensable et s’il y a besoin de l’utiliser, c’est en suivant des instructions sur un forum d’aide par exemple.
  4. Avec Windows, tout mon matériel, ancien ou nouveau, est reconnu d’office alors qu’avec Linux, il n’y a pas grand chose qui marche !
    Faux, avec Windows, surtout lors de la sortie d’une nouvelle version, le système doit avoir les pilotes (petit logiciel pour diriger le matériel) compatibles et il faut souvent attendre que le constructeur les programme. Et des fois cela n’arrive pas, car le constructeur veut plutôt que vous achetiez un matériel plus récent. Sous Linux, si le constructeur ne fournit pas de pilote, il y a de fortes chances qu’un développeur en ai fait un tout seul de son côté. Mais ce n’est pas obligé, il vaut mieux parfois se renseigner avant pour voir si son périphérique fonctionne bien. Et cela marche très bien la plupart du temps (expérience personnelle)…
  5. Quand on installe Windows, on perd tous ses fichiers, alors si pour utiliser Linux je dois faire pareil, non merci !
    Cela est dû à la façon dont Windows  gère l’ordinateur et les autres OS.
    Déjà, il est grandement conseillé de conserver ses documents ailleurs que sur le même disque dur ou la même partition que son système d’exploitation. Ensuite, il faut savoir que Windows ne reconnaît pas Linux (et non le contraire) et qu’il ne voit pas les partitions Linux alors qu’il est possible d’installer ce dernier en parallèle (on parle alors de « dual boot » ou « double amorçage »).
    De plus, il est possible, grave à la technique du « live CD » de démarrer Linux sur un CD ou un DVD sans l’installer, histoire de tester l’interface par exemple ou de voir si tout son matériel est bien reconnu. Si tout vous plaît, alors vous n’avez qu’à l’installer en suivant les instructions et en lisant bien ce qui est proposé et vous voilà avec deux OS côté à côté.
  6. Windows demande plus de ressources que Linux.
    En fait, sur un ordinateur un peu ancien (un ou deux ans), la dernière version de Windows risque de ramer, tout simplement. Avec Linux et la quantité d’environnement graphique disponibles, il y en a pour toutes les mémoires donc même avec un ordinateur beaucoup plus vieux, Linux s’installera et fonctionnera sans être trop lent, alors que Windows restera dans les choux.

Voilà pour les grandes lignes sur la différence entre Linux et Windows.

Je rajoute encore un complément : Linux est disponible via une « distribution », c’est-à-dire en ensemble de logiciels qui s’installent d’un coup (traitement de texte, navigateur, etc.).
Ces distributions pouvant être testées sans installations, je vous recommande de télécharger Ubuntu, Fedora ou bien Manjaro, histoire de voir ce que peut donner un système et un environnement de bureau différent de celui de Windows.

En informatique, il est PRIMORDIAL d’avoir le choix, et c’est à vous de décider.
Il ne faut pas subir l’informatique, il faut la comprendre pour mieux l’adapter à VOS besoins.

Donc n’hésitez pas à tester Linux. Si cela ne vous plait vraiment pas, alors restez sous Windows ;) mais ne me demandez pas d’aide pour vous dépanner…

Je modifierai éventuellement ce billet en fonction des commentaires ;).

32 réflexions au sujet de « Linux pour les nuls #1 : différences avec Microsoft Windows »

    1. Non, je connais assez de « nuls » pour voir ce qui peut clocher quand on balance des mots / notions (« Linux », « logiciel libre », etc.) sans explications très basiques ;)

  1. Beau billet ! ce qui pourrait maquer, ce sont certaines définitions ou termes. Par exemple au début, du parle du système d’exploitation puis d’OS. Un noob n’est pas censé savoir que c’est la même chose.

    Petit préambule : un système d’exploitation est un gros logiciel qui gère les différents composants matériels de l’ordinateur en fonction de leur utilisation avec des logiciels.
    Quand vous utilisez un traitement de texte, l’OS gère l’utilisation du clavier et de la souris par exemple, la mémoire allouée à ce programme, etc.

    Mais très bon article tout de même !

    1. Ha, je vois ce que tu veux dire mais en fait, j’utilise « système d’exploitation » plus haut avec un lien Wikipédia et juste après, entre parenthèses, l’acronyme OS :)

    1. « Autant » dans le contexte où vous l’utilisez, ne veut rien dire !

      Le terme « Au temps » serait plus adapté. Temps est utilisé dans le sens de synchronisation, être dans le même temps que votre interlocuteur.

  2. Je pense que si les gens « essayaient » il y aurait plus de gens sous « Linux » mais nous sommes dans une société où tout doit être « mâché » avant utilisation.
    A pluche.

    1. Pas tout à fait d’accord. Le « pré-mâché » existe sous Linux : les grosses distributions populaires (Ubuntu, Fedora, Manjaro, etc.) ne nécessite pas de mettre les mains dans le cambouis pour fonctionner directement…
      Linux d’a d’intérêt que s’il propose un intérêt :D donc il faut une volonté de changer.
      Pourquoi changer d’un « pré-mâché » qui marche (Windows) à un autre « pré-mâché » si l’on n’y gagne rien ?
      Il y a une question éthique par exemple (Libre / Propriétaire) mais le commun des utilisateurs s’en moque.
      Il y a plusieurs scénarios possible d’un migration « hors Windows » (vers Linux ou Apple par exemple) :
      - impossibilité de cracker Windows (on parle d’OS dans le « cloud » pour la suite, ça devrait en refroidir plus d’un même si je n’y crois pas).
      - fin de la « pseudo-gratuité » de Windows en OEM (vente liée, prix indiqués, etc.) mais je n’y crois pas non plus.
      - publicité massive et innovation qui ferait qu’utiliser Linux apporterait un gain important à un utilisateur basique mais là encore…

      Y’a du boulot :)

  3. « Pas tout à fait d’accord. Le « pré-mâché » existe sous Linux : les grosses distributions populaires (Ubuntu, Fedora, Manjaro, etc.) ne nécessite pas de mettre les mains dans le cambouis pour fonctionner directement… »
    Je suis d’accord , mais c’est parce que tu as essayé « Linux » que tu sais que c’est pré-mâché. Combien de gens pensent que « Linux » c’est difficile et combien pense encore qu’un ordinateur sans « windows » ce n’est pas un vrai.
    Nous sommes d’accord, « Y’a « encore » du boulot.
    A pluche :D

  4. Ouep, c’est pas faux. Un OS bien représentatif de l’ordinateur de Mme Michu, c’est Windows. Pas Linux. Ca, c’est pour les geeks, les « gens bizarres » comme dirait la voisine du dessus.

    C’est cette mentalité qu’il faut changer, mais on peut constater des progrès : il y a 5 ans, j’en parlais, tout le monde s’en f*utait. Maintenant, même s’il s’en foutent toujours, au moins ils savent qu’il existe une alternative. Quelqu’un qui prétend « s’y connaître un minimum » doit pouvoir installer au moins Ubuntu, qui est pour moi la seul véritable alternative Linux à Windows. Facile à prendre en main, demande maximum 2 jours d’adaptation par rapport à XP…

    D’ailleurs, en parlant de XP : beaucoup de gens vont devoir changer d’OS bientôt. Il est temps de faire passer le message ;)

  5. Sous ubuntu depuis de nombreuses années j’adhère à ce qui est dit, par contre attention à ne pas faire croire ou laisser croire que linux remplace avantageusement windows, en effet linux pour nombre de jeunes est inadapté simplement à cause des jeux vidéo dès lors que le critère jeux entre dans la balance aucune comparaison n’est possible espérons que steamos fasse bouger les choses, mais je ne crois pas il me semble que les prix ne sont pas au rendez-vous.

    1. Oui, Linux, c’est différent de Windows.
      Pour les jeux, l’arrivée de Steam améliore les choses, il faudra ensuite voir…
      De toute façon, pour un « nul », se passer de Windows dès le départ est assez difficile ;)
      A noter qu’en ce moment, grâce aux Humble Buldle, j’ai quelques jeux Steam qui sont multi-plateformes ;)

  6. Il faudrait rajouter aussi une chose importante. C’est qu’importe la distrib et les logiciels utilisés sous Linux, ils savent lire les fichiers qui sont lu sous Windows. Je parle pas des iso et autre exe ou c’est déjà plus ardu à lire. Mais des extensions de base tel que doc, xls, pdf, avi, etc…

    La peur de passer à Linux vient surtout aussi de croire qu’il y a incompatibilité d’échanges et de lectures de fichiers entre les deux os. Alors, que c’est faux…

    1. Petite précision, tout de même. Avec VLC sous Linux, rien de plus facile que de lire un fichier .iso (image d’un CD ou DVD, je précise, pour les « nuls ») sur son PC.

      Un simple clic sur le fichier et VLC le lit comme si c’était un vrai DVD, avec le menu, la navigation, etc.

      (Je ne sais pas si c’est possible avec la version Windows de VLC).

  7. Pas mal ce papier!

    Pour ma part, je suis passé à Linux « grand public » en 2010 en testant un live de Linux Mint sur un portable acheté d’occasion (avec un Windows d’origine inconnue, donc illégal). J’ai été immédiatement conquis par la facilité d’utilisation, l’immense bibliothèque de logiciels à disposition et la grande compatibilité de Wndows avec Linux (ce qui n’est pas réciproque, en toute logique). Sans parler de l’aspect « gratuit et légal » : plus mis un centime dans un software depuis 4 ans!

    Un peu dérouté toutefois par le fait que les logiciels ne s’aquièrent pas comme sous windows (pas de logiciel à télécharger et installer : surtout pas!) mais j’ai vite pigé l’avantage du truc :)

    Bref, quelques jours plus tard, j’ai effacé Windows et suis resté sous Linux (actuellement sous Linux LMDE/Cinnamon sur mon ordi principal et sous Linux Mint Cinnamon sur mon vieux portable, toujours en service).

    A cet article, je rajouterai l’aspect sécuritaire de Linux. Pas d’antivirus depuis 2009 et aucun problème.

    Pour résumer : Linux compliqué c’est aujourd’hui une légende urbaine. Il existe des distributions à la porté de l’utilisateur Lambda et je dirais simplement : « Tu sais utiliser Windows ? Alors tu sauras utiliser Linux. »

    1. Tu as tout à fait raison.
      J’ai oublié la partie sécurité mais… on n’a pas besoin de l’évoquer : moins de virus, plus de sécurité, bref… ce n’est pas comparable :)
      Je ne suis pas fan de Linux Mint mais l’important, c’est d’avoir trouvé la distribution que nous aimons :)

  8. Salut ,
    Actuellement quel Os utilisez-vous et avez vous testé steamOs ? Perso je suis et je serait toujours fidèle a Microsoft car j’ai une Xbox 360 un windows phone et un PC sous windows on pourrait dire sue Crosoft c’est installé chez moi , je pense aussi que Microsoft domine le marché et le dominera TJ dans 10 ans car il c’est implanté partout : dans nos foyer , dans les écoles , dans les entreprise à la mairie …. Il est partout , c’est ce qui fait que les autres ne pourront pas s’implanter dans les PC comme par exemple Google est le Microsoft des cellulaires , a essayé et c’est cassé les dents les chromebook furent un échec . Mais en tant que « Geek » (même si je trouve son terme péjoratif car trop souvent mal employé) il est impensable de ne pas avoir QQ distributions linux sous la main (Ubuntu , linux mint, est d’autre sue j’essaie) :)

    1. J’ai du Windows 7 chez moi, c’est tout, c’est stable…
      J’ai aussi du Linux (Ubuntu et dérivés).
      Je n’aurai jamais de Windows Phone (et je ne suis pas seul : même pas 3% de part de marché, contre 80% pour Google)… ni Windows 8 (une vraie horreur ergonomique).
      Et Linux est partout aussi, mais moins visible : l’ordinateur de bord de certaines voitures, les GPS, etc.

  9. Ce commentaire me fait penser à quelqu’un qui est toujours sous windows mais qui me dit utiliser Linux pour se dépanner quand il a des problèmes. Pourquoi ne pas utiliser plutôt Linux pour éviter les problèmes ? d:-)

  10. Bonjour Gilles,

    Tu sais, tu n’as même pas besoin de parler de GNU pour respecter le nom du système d’exploitation GNU/Linux. Tu ne vas pas parler aux gens du noyau Linux non plus mais il faut bien dire «Linux». Seulement, Linux tout seul ne fait pas tout.

    Ce n’est ni du prosélytisme ni autre infâmie de dire «GNU/Linux», c’est juste la réalité. Et si ça fait se poser des questions, c’est une bonne chose. Le pré-mâché comme dit anatolem n’est pas une bonne chose pour la liberté de l’esprit.

    C’est déjà bien d’avoir mis un lien à GNU pour les esprits curieux, même si c’est juste vers Wikipédia.

    Sans son GNU, ton Linux n’est qu’un manchot, même parigot :-)

    1. Désolé, mais les « grands débutants » (ou « nuls ») n’en ont rien à carrer de GNU (moi itou en fait ;) ) donc bon, si c’est pour devoir aborder des sujets philosophiques, je préfère faire découvrir un autre OS qu’une autre façon de penser… Linux n’existerait pas sans Ada Lovelace mais je me vois mal faire un cours dessus…
      Autant je suis d’accord pour ne pas faire du pré-mâché, autant je ne détaille que l’essentiel et pour un débutants, la distinction « GNU/Linux » VS « Linux seul », niet.
      Quant à la suite, je vais aborder la notion de distribution et d’environnement graphique.
      Le but de mes billets est d’aider à faire comprendre Linux : qu’est-ce que c’est, en quoi c’est différent de Windows, comment se lancer sans avoir peur, en gros.
      Les liens WP sont là justement pour celles et ceux qui veulent des approfondissements. Je peux aussi essayer d’approfondir sur une question posée en commentaire mais je ne vais pas me transformer en RMS pour parler de Linux par exemple, car il faut un bon degré de connaissance du Libre et de Linux pour le comprendre, ce n’est vraiment pas accessible au néophyte, à mon avis.
      Je peux me tromper, bien sûr, mais comme ici c’est chez moi hein… :D

  11. Bonjour ,
    Je suis un grand débutant sur linux, j’avais déja essayé en live quelques distri Mint, et, vite rebuté, je suis revenu à XP. Jusqu’à ce que je découvre une distri pour les grands débutants: Handylinux, que j’essaie d’apprivoiser depuis une semaine…y’a du progrès. Voici mes impressions de grand novice:
    Très bien pour la rapidité d’installation, en 30mn, formatage compris, tout fonctionne; le wifi, les videos , la musique, le web, etc… Génial
    Coté négatif maintenant:
    Le plus difficile est de savoir trouver LA distribution qui nous convient, et là, les forums sont pauvres et trop partisans. Pour ma part je ne sais toujours pas… Handylinux n’est peut-etre pas celle qui convient.
    Le novice veut un truc qui ressemble à Windows, point final. Hors de question de taper une ligne de commande, d’ailleurs « Ouvrir un terminal » ne signifie rien pour les débutants. Les bureaux  » xfce ou gnome ou autre… »sont de l’hébreu!
    Coté utilisation, j’ai du mal par exemple à créer un raccourci bureau, à renommer un dossier, à mettre mes documents sous une autre partition,
    à visualiser l’architecture des fichiers, à changer de navigateur, à comprendre si il est possible de restaurer le systeme en cas de bug??? de supprimer ce mot de passe obligatoire, etc…
    Voila donc mes premières impression.

    1. Handy Linux est une bonne distribution pour grands débutants :)
      C’est une base Ubuntu + xfce + modif. du menu en fait.
      C’est vrai que choisir sa distribution n’est pas une mince affaire.
      La première chose est d’en trouver une avec une vrai communauté ou beaucoup d’aide en ligne, car sinon faut connaître…
      Du coup une Ubuntu ou dérivée sera quand même un bon départ.
      Après, si on vient de Windows, on ne trouvera jamais la même chose en terme d’environnement donc une phase d’apprentissage est nécessaire.
      Je conseille Ubuntu sur un machine avec au moins 2 Go de RAM, Xubuntu/Lubuntu/Handy/Emmabuntüs sur des machines moins puissantes.
      On peut oublier Mint que je n’aime pas.
      Ou Manjaro, Fedora ou Mageia pour tester « la concurrence » avec pas mal d’aide en ligne et de la distribution « stable ».

      Pour tes « soucis », c’est assez simple quand même et Google devrait t’apporter la réponse ou bien le forum de ta distribution !
      Quelques trucs :
      - renommer un dossier, déplacer des fichiers, bref toute opération de ce type se fait normalement dans l’explorateur de fichiers par défaut, comme sous Windows
      - l’architecture des dossiers n’est pas simple au premier abord mais elle n’a pas grande importance. Le plus important pour toi est « /home/xxx » qui contient tout ce qui concerne ta session (configuration, fichiers, Bureau, etc.) donc à sauvegarder par exemple lors d’un formatage ;). Les autres répertoires à la racine à connaître sont « /etc » qui contient tout ce qui est configuration des programmes système par exemple mais à ne pas modifier sans savoir. Les autres répertoires, tu n’as pas à y toucher ;)
      - restaurer le système bah au pire, vu que ça mets 30 minutes à s’installer : tu bootes sur un LiveCD/DVD/USB, tu copie les fichiers que tu veux garder, notamment donc le répertoire « home », tu formates/réinstalles ta distribution
      - tu peux démarrer sans mot de passe : dans les paramètres, tu as un truc pour gérer les « utilisateurs ». Sur Ubuntu faut « déverrouiller » puis ensuite tu cliques sur un bout, de tête, modifier le mot de passe et tu choisis de te connecter sans mot de passe…

      Voilà :)

  12. Salut Gilles, c’est bien de recommander de se mettre a linux j ‘ai quelquee suggestions à faire pour encourager les personnes a s’y mettre.
    certains sites parlent de performances (processeur; RAM, installation, temps de démarrage) et peu de performances a l’utilisation que j’ai pu costater moi même pour une machine 4 cœurs avec 6 go de RAM avec un vista 32b, J’y ai ajouté une carte tunerTV TNT, J’ai ajouté sur une partition linuxmint (13maya) 64b installé depuis 2ans.
    Débiter 50 pages web publicitaires avec chrome: 2 fois + vite avec linux!
    lancer une vidéo avec VLC 3 fois + vite avec linux!
    rechercher un fichier exemple.pdf:
    Vista explorer clic rechercher clic diverses options clic chercher et attendre quelque minutes.
    linux terminal commande; locate exem*.pdf [entrée} resultal 2 secondes!
    Installer petit jeu ri-li
    vista: aller chercher sur http://www.telecharger.com chercher puis executer…
    linux : commande sudo apt-get install ri-li « entrer » installé en 10 secondes!
    vista : écouter un concert en streaming (site francemusique) attente ! ___attente et puis abandon au bout de 2 minutes
    linux : quelque secondes et c’est parti,
    vista : regarder la TNT avec mediacenter ; c’est la qualité de vista qui m’a surtout dégouté, fréquents bloquages d’image ou de son même il a souvent planté et ne voulait plus renonnaitre ma carte
    linux : avec kaffeine toujour impeccable,
    vista : enregistrer une émission télé ; format de codage propre au mediacenter et de là aucun autre logiciel ne peut effectuer du montage ou de la compression, a utiliser tel quel !
    Linux : kaffeine enregistre dans un codage DVD donc bonne qualité et possible de travailler le fichier,
    De là on voit bien les gains de temps!
    Cest un constat que j’ai fait pour des fichiers identiques avec des applis identiques imaginez si je comparais avec IE; WMP l’écart serai bien plus important!
    Linuxmint: que du bonheur
    Vista: KO
    Je suggère aussi d’éditer une page de guide pour gérer un système libre aisi que l’installation de logiciels. il y a une telle différence avec windows de là certains essaye linux sans savoir et en sont un peu trop vite dégouté.
    Je parle a présent des rumeurs que certain croient parce qu’il ont entendu par des sois-disant techniciens mais de vrais commerçants!
    C’est compliqué, on change sans arret, c’est pour les bidouilleurs, c’est incomplet, on y fait pas ce qu’on veutet j’en passe…
    La vérité: il n’ont pas de jeux ou autre logiciels a vendre pour ce système. Ils ne vendront pas non plus leur suite « anti-cochonnerie » Ils ne verront plus revoir les machines en SAV pour un OS bien planté qui ne démarre plus.Linuxmint; mageia; xubuntu; elementary sont des distributions bien adaptées pour débuter et aussi pour se dépannerfacilement grace au liveCD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>